Charles Trenet

Vu Wikipedia
Wiesselen op: Navigatioun, sichen
De Charles Trenet, 1946, Kanada.

De Louis Charles Augustin Georges Trenet, gebuer den 18. Mee 1913 zu Narbonne a gestuerwen den 19. Februar 2001 zu Créteil, wa e franséischen Dichter Lidderschreiwer, Komponist a Sänger. Hien huet iwwer dausend Lidder geschriwwen, wouvun der eng jett, wéi La Mer, Y'a d'la joie, L'Âme des poètes, Boum !, Le Jardin extraordinaire oder Douce France zu de bekanntste franséische Lidder zielen.

Hien huet och a verschiddene Filmer matgespillt (dacks sech selwer).

Literatur[änneren | Quelltext änneren]

  • Marc Andry, Charles Trenet, Calmann-Lévy, 1953.
  • Michel Perez, Charles Trenet, Éditions Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », 1964.
  • Geneviève Beauvarlet, Trenet, Bréat, 1983.
  • Richard Cannavo, La Ballade de Charles Trenet, Robert Laffont, 1984.
  • Noël Balen, Charles Trenet, le fou chantant, Éditions du Rocher, 1992 ; 2001.
  • Fabienne Pavia, Charles Trenet, la vie qui chante, Solar, 1993.
  • P. Saka, Trenet par Trenet, Éditions n°1, 1993
  • Stéphane Hoffmann, Le Grand Charles, Albin Michel, 1998.
  • Natali, Le Trenet, Mango, 1999.
  • Dupuy-Berberian, Trenet illustré, Albin Michel, 2000.
  • Richard Cannavo, Charles Trenet, sa vie et ses chansons, Seghers, coll. « Poésie et chanson », 2002.
  • Pierre-Jean Chalençon, Charles Trenet, Scali, 2005. Dédicace de Jacques Higelin.
  • Jacques Pessis et Jacques Lapelle, Charles Trenet : 50 ans de chansons, 50 ans d'images, Flammarion, 2008.
  • Christian Lebon, Appelez-moi à 11 h précises !, Didier Carpentier, 2008.
  • Jacques Pessis, Trenet, le philosophe du bonheur, L'Archipel, 2011.
  • Sandro Cassatti, Charles Trenet, une vie enchantée, City éditions, 2011.
  • Jean-Philippe Ségot "Charles Trenet à ciel ouvert", Fayard, 2013