Maxime Steinberg

Vu Wikipedia
Op d'Navigatioun wiesselen Op d'Siche wiesselen
Maxime Steinberg
Maxime Steinberg 20avril 2008.jpg
De Maxime Steinberg, 2008
Gebuer 13. Dezember 1936
Gestuerwen 26. Juli 2010
Nationalitéit Belsch
Aktivitéit Historiker
Wikidata-logo-without-paddings.svg

De Maxime Steinberg, gebuer Sztejnberg den 13. Dezember 1936 a gestuerwen de 26. Juli 2010, war e belschen Historiker, deen op d'Geschicht vun der Shoah an dem Antisemitismus spezialiséiert war.

De Steinberg,huet 1984 en Doktorat an der Geschicht mam Thema La solution finale en Belgique: l'épreuve de la traque (1942-1944) gemaach, Dëst Thema war virdru sou gutt wéi net wëssenschaftlech erfuescht. Hien huet um Institut d'Histoire du Judaïsme op der Université libre de Bruxelles enseignéiert.Tëscht 1994 an 2002 war hie Generaldirekter vum Centre d'Etude européen de la Shoah, de l'antisémitisme et du génocide. Hien huet ë. a. och d'permanent Ausstellung am Jiddesche Musée vun der Deportatioun an der Resistenz zu Mechelen an déi vum belsche Pavillon zu Auschwitz konzipéiert..[1]

Bibliographie[änneren | Quelltext änneren]

  • De Ogen van het Monster, Volkerenmoord dag in dag uit, Editions Handewijck, Antwerpen-Baarn, 1992, 181 P.
  • Dossier Bruxelles-Auschwitz, la police SS et l'extermination des Juifs de Belgique,Edition Comité belge de soutien à la partie civile dans le procès des officiers SS, Bruxelles, 1980.
  • L'Etoile et le Fusil, t. I, La Question juive, 1940-1942, Editions Vie Ouvrière, Bruxelles, l983.
  • L'Etoile et le Fusil, t. II, 1942, Les cent jours de la déportation des Juifs de Belgique, Editions Vie Ouvrière, Bruxelles, l984.
  • L'Etoile et le Fusil, t. III, vol. 1 et 2, La Traque des Juifs, 1942-1944, Editions Vie Ouvrière, Bruxelles, 1987.
  • Les yeux du témoin ou le regard du borgne, L'histoire face au révisionnisme, Ed. Le Cerf, Paris, 1990.

zesumme mam Serge Klarsfeld:

  • Dokumente, Die Endlösung der Judenfrage in Belgien. The Beate Klarsfeld Foundation, New-York-Paris,(1980)
  • Le Mémorial de la Déportation des Juifs de Belgique. Union des Déportés juifs de Belgique et Filles et Fils de la Déportation, The Beate Klarsfeld Foundation Bruxelles-New York, 1982, 1994

zesumme mat der Laurence Schram:

  • Maxime Steinberg, "Le convoi 'belge' des Tsiganes du 15 janvier 1944", in La Nouvelle Tribune, nouvelle série n°30, Bruxelles, décembre 2002.;
  • Maxime Steinberg et Laurence Schram, "Malines-Auschwitz, la destruction des Juifs et des Tsiganes", in Ward Adriaens, Maxime Steinberg, Laurence Schram, Patricia Ramet, Eric Hautermann Mecheln-Auschwitz 1942-1944, Edition Joodse Museum van Déportatie en Verzet, Mechelen - ASP (Academic & Scientific Publishers) - VUBPress, 2009, 18.500 photos de déportés. 4 volumes trilingues (Néerlandais, français, anglais)

Artikelen:

  • "Joseph Jacquemotte, un certain combat", in Cahiers Marxistes, 1974, avril, p. 27-34; mai, p. 33-39; juin-juillet, p. 38-43,
  • "Julien Lahaut", in Cahiers Marxistes, septembre, 1975, p. 1-11.
  • "L'historien, le citoyen et ... l'extrême droite", in Clio, n 102, Louvain-La-Neuve, oct.-nov.-déc. 1994
  • "La problématique de la résistance juive", in Points critiques, revue trimestrielle de l'Union des Progressistes Juifs de Belgique, novembre 1979, n 2, pp. 8–29.
  • "La solution finale en Belgique: autopsie d'un massacre", in La Revue Nouvelle, Bruxelles, t.XXVIII, 10, 1983, p. 291-296.
  • "Le révisionnisme, une agression à la mémoire historique", in MRAX Information, n 52, oct. 1988, Dossier sur le révisionnisme, p. 26.
  • "Les dérives de la mémoire d'Auschwitz", in Centrale, n° 259, mars 1993, pp. 6–9 et n° 260, juin 1993, pp. 11–14; in Points Critiques, n 50, décembre 1992, pp. 16–27.
  • "Les yeux du témoin et le regard du borgne. Lecture critique d'un génocide au quotidien", in Cahiers du Centre de Recherches et d'Etudes historiques de la Seconde Guerre mondiale, n 12, mai 1989, pp. 31–84.
  • "Malines, l'antichambre de la mort", in Regards, III, 1979, p. 3-6.
  • "Wannsee, le 20 janvier 1942", in Points Critiques, n 35, juillet 1988.
  • Compte rendu de La Destruction des Juifs d'Europe de Raul Hilberg, in Annales (Ekonomie, Sociétés, Civilisations), Mai-juin 1988, pp. 666–669
  • "Le Vel' d'Hiv français dans la solution finale en Europe" In Points critiques, n°306, mai 2010

zesumme mam Serge Klarsfeld:

  • "La déportation des Juifs de Belgique, le verdict du procès de Kiel", in Le Monde juif, n° 109, 1983.catalogue
  • "Malines, antichambre de la mort", in 1940-1944: les années ténèbres. Déportation et résistance des Juifs en Belgique, Musée juif de Belgique, 1992

Kontributiounen:

  • "Belgique: la crise congolaise dans le Parti Ouvrier Belge 1907-1908", in G. HAUPT et M. REBERIOUX, La deuxième internationale et l'Orient, Ed. Cujas, Paris, 1967.
  • "Historique des convois", in Serge KLARSFELD et Maxime STEINBERG, Le Mémorial de la Déportation des Juifs de Belgique, Union des Déportés juifs de Belgique et Filles et Fils de la Déportation, The Beate Klarsfeld Foundation Bruxelles-New York, nouvelle édition, 1994
  • "L'écho de la révolte en Belgique: une lecture paradoxale", in J. KOTEK, L'insurrection du ghetto de Varsovie, textes réunis par Joël Kotek autour de Raul Hilberg, Complexe-CEESAG, Bruxelles, 1994, pp.99-116.
  • "L'interprétation belge des décisions de l'Internationale sur le ministérialisme 1909-1911", in International Review of Social History, Vol. X (1965), Part 2
  • "La 'Judenpolitik": le sens de l'opportunité", in Les Juifs de Belgique, de l'immigration au génocide 1925/1945, CREHSGM, Bruxelles, 1994
  • "La fondation du Parti ouvrier Belge et le ralliement de la classe ouvrière à l'action politique 1882-1886", in Cent ans de socialisme belge, Contradictions, n 44, Bruxelles, 1985
  • "La piste judéo-bolchevique? Une bonne question mal posée" , in Y. THANASSEKOS & H. WISMANN, éd. Révision de l'histoire, totalitarismes, crimes et génocides nazis, Le Cerf, Paris, 1990, pp. 176-186.
  • "La question juive" in A. DESPY-MEYER, A. DIERKENS et F. SCHEELINGS, 25.11.1941 L'Université Libre de Bruxelles ferme ses portes, Archives de l'U.L.B, Bruxelles, 1991
  • "La symbolique d'Auschwitz ou l'impasse de la mémoire", in Micheline. & Natan. WEINSTOCK, ed., Pourquoi le Carmel d'Auschwitz?, Revue de l'Université Libre de Bruxelles, 1990/3-4, pp. 47-62.
  • "La tête sur le billot", in F. BALACE (dir.), Jours de guerre, Jours de chagrin II, 6, Crédit Communal, Bruxelles, 1992, pp. 39-64.
  • "La tragédie juive en Belgique: un ravage de la xénophobie", in A. MORELLI, éd., Histoire des Etrangers et de l'Immigration en Belgique, de la préhistoire à nos jours, Editions Vie Ouvrière, Bruxelles, 1992, pp. 233-254
  • "Le génocide aux rendez-vous du palais", in Justice et Barbarie 1940-1944, in Juger, n 6-7, 1994.
  • "Le paradoxe français dans la solution finale à l'Ouest", in Présence du passé, lenteur de l'histoire, Vichy, l'Occupation, les Juifs, in Annales, Ekonomies, Sociétés, Civilisations, n 3, mai-juin 1993, pp. 567-582.
  • "Le paradoxe xénophobe dans la solution finale en Belgique occupée", in L'Occupation en France et en Belgique 1940-1944, Actes du colloque de Lille 26-28 avril 1985, Revue du Nord, n 2 Hors-série, 1988, pp. 653-664.
  • "Le racisme au présent: un futur antérieur?", in Face au racisme, l'Europe? Actes du colloque du Mrax, 6 décembre 1993, J.M. Faux, Bruxelles, 1994
  • "Les étrangers suspects", in F. BALACE (dir.), Jours de guerre, Jours de sursis, 1, Crédit Communal, Bruxelles, 1990, pp. 103-110.
  • "Les Juifs de 1940 à 1944: trois stratégies pour une tragédie", in Les Juifs de Belgique, de l'immigration au génocide 1925/1945, CREHSGM, Bruxelles, 1994

Um Spaweck[änneren | Quelltext änneren]

Referenzen[Quelltext änneren]

  1. "L'historien Maxime Steinberg est décédé." rtbf info, 26.07.10 - 11:16.