André Frossard

Vu Wikipedia
Wiesselen op: Navigatioun, sichen

Den André Frossard, gebuer de 14. Januar 1915 zu Colombier-Châtelot am Doubs, a gestuerwen den 2. Februar 1995 zu Versailles, war e franséische Journalist an Essayist.

Biographie[änneren | Quelltext änneren]

Den André Frossard ass de Jong vum Louis-Oscar Frossard, ee vun de Grënner vun der franséischer kommunistescher Partei a spéidere Minister an de Regierunge vum Front populaire.

Hien ass 1935 zum Katholizismus iwwergetratt. Dëst Ereegnes huet hien a sengem Wierk Dieu existe, je l'ai rencontré verschafft.

Den André Frossard gouf 1987 an d'Académie française opgeholl.

Wierker[änneren | Quelltext änneren]

  • La Maison des otages (1946)
  • Histoire paradoxale de la IVe République (1954)
  • Le Sel de la terre (1956)
  • Voyage au pays de Jésus (1958)
  • Les Greniers du Vatican (1960)
  • Votre humble serviteur, Vincent de Paul (1960)
  • Dieu existe, je l'ai rencontré (1969)
  • La France en général (1975)
  • Il y a un autre monde (1976)
  • Les trente-six preuves de l'existence du diable (1978)
  • L'art de croire (1979)
  • N’ayez pas peur, dialogue avec Jean-Paul II (1982)
  • La Baleine et le Ricin (1982)
  • L'Évangile selon Ravenne (1984)
  • Le Chemin de croix, au Colisée avec Jean-Paul II (1986)
  • N’oubliez pas l'amour, la Passion de Maximilien Kolbe (1987)
  • Le Crime contre l'humanité (1988)
  • Portrait de Jean-Paul II (1988)
  • Le Cavalier du Quai Conti (1988)
  • Dieu en questions (1990)
  • Le Monde de Jean-Paul II (1991)
  • Les grands bergers (1992)
  • Excusez-moi d'être français (1992)
  • Défense du Pape (1993)
  • L'Evangile inachevé (1995)